Poésie


A PERTE DE VUE / AS FAR AS THE EYE CAN SEE

Acrylique sur toile 55/38

La forteresse San Cristobal à Puerto Rico ne présente pas seulement de hautes murailles destinées à protéger la ville de San juan mais aussi de belles perspectives sur l’océan. C’est cette fenêtre sur mer qui m’a le plus touchée : appel du large, invitation intemporelle au rêve et au voyage. A chacun sa perspective.

CONVERSATION À L’AUBE / CONVERSATION AT DAWN

Huile sur toile 55/38

Toujours ce mime croisé dans le sud de la France un jour d’été… Voici le second tableau de cette série.
Cette fois-ci le personnage joue avec l’insolite en conversant avec un toucan. L’aube se lève, tout est permis.

EL DESAYUNO TRISTE

Pastel sec sur papier, encadré 50/65

Une pomme qui en a gros sur le cœur ; une séparation entre deux amants qui réveille chez la femme et l’enfant qu’elle fut l’image ancienne d’un père qui s’éloigne : un matin mélancolique.

LE COEUR MAUVE / THE MAUVE HEART

Huile sur toile  71/54.5

J’ai souhaité évoquer un aspect particulier de la maternité.
La femme que j’ai peinte ici protège l’enfant à naître dans les plis de son poncho et se projette déjà dans un avenir où celui-ci s’éloignera d’elle avec son jouet.
Regard sur la condition de mère : envelopper l’enfant dans les plis de son corps et l’accompagner jusqu’à ce qu’il la quitte.

LE FAISEUR D’ÉTOILES / THE STARS-MAKER

Techniques mixtes sur panneau 65/50 (encadré)

Un mime croisé dans le sud de la France un jour d’été m’a inspiré plusieurs tableaux dont celui-ci.
Ici le personnage, perché sur ce qui évoque un éclat de météorite tutoie les étoiles.
Tel un magicien, immobile, il existe par l’intensité du regard qu’il porte sur l’univers et paraît convoquer la vie.

POESIE 1 / POETRY 1

Huile, cerné acrylique sur toile 55/46

 Laisser parler le mouvement puis chanter les couleurs.

VUE PARISIENNE / PARIS VIEW

Huile sur toile 50/73

Nous sommes si petits vus d’en haut…

PETIT D2JEUNER EN


Découvrez ma toute nouvelle boutique ! Ignorer

Quitter la version mobile