Biographie - La Galerie de Dominique Joyeux

Biographie


Née en France, Dominique Joyeux a vécu dans de nombreux pays d’Outre-Mer et se définit comme artiste du monde. Au cours de ses  voyages elle s’est formée dans des ateliers aux Antilles, dans le Pacifique Sud et en Corse avant de s’installer dans le sud de la France. Psychothérapeute au service des enfants autistes, elle nourrit son imaginaire de peinture et de poésie. Professeur de Lettres, elle poursuit sa quête artistique et accompagne chacune de ses oeuvres d’un texte explicatif.


Parcours

Formation Artistique :

-> Atelier Peinture & Pastel “Sophie COUTEAU” – 1990/1992 (Guadeloupe)

-> Atelier Portraits, Peinture à l’huile & Aquarelle “Dominique ESCANDE” – 1997/1998 (Wallis)

-> Atelier Wengler “Centre U’BORGU DI L’ARTE” – 2012/2014 (Ajaccio)


Distinctions / Cotations

-> Médaille d’argent de l’institut Européen des Arts Contemporains.

-> Cote “AKOUN”

-> Cote “ARTPRICE”

-> Cote “I-CAC”


Inspiration

Utilisant l’acrylique et les techniques mixtes, elle construit sur la toile des espaces colorés entourés d’un serti  permettant de faire cohabiter des couleurs vives avec d’autres plus douces. Ce serti, inspiré de la peinture sur soie, évoque les membranes cellulaires de ces espaces vivants qui paraissent se déplacer tantôt comme des micro-organismes tantôt comme des continents et le vœu de l’artiste de voir les peuples du monde cohabiter en harmonie.

Elle travaille à partir du mouvement spontané sur les mythologies, les symboles mathématiques, la répartition des couleurs ainsi que sur les reliefs. Les « cellules vives » développées sur la toile en trois dimensions évoquent les micro-organismes confrontés à des espaces stellaires qui nous rappellent que nous sommes poussière d’étoiles et qu’il est légitime de terminer avec elle notre passage.

Sa recherche porte sur le mouvement, la vibration des couleurs et les reliefs, l’espace qu’elle trace peut être ouvert ou fermé, évoquant aussi bien la microbiologie que l’élan vers des univers en extension et en accélération-donc éternels- ce qui nous renvoie à l’infiniment grand et l’infiniment petit.


Site entierement realise par Jonathan Joyeux - Credit photos Bernard Joyeux | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑